Elizabeth II, une source d'inspiration pour la musique et le septième art

La reine d'Angleterre, Elizabeth II, vient de mourir à l’âge de 96 ans. La souveraine a régné plus de 70 années sur le Royaume-Uni. Mais cette figure emblématique était également un personnage de cinéma et de séries, inspirant les plus grands cinéastes, mais aussi les musiciens.

Sobre en toute circonstance, certains diraient froide et peu empathique, Elizabeth II a pu attiser la curiosité des cinéastes. L'une des plus fameuses incarnations de la reine sur grand écran reste celle d'Helen Mirren dans The Queen en 2006. Le réalisateur Stephen Frears se concentre sur les quelques jours suivant le décès de Lady Di. Helen Mirren lève le voile sur des facettes moins connues de la souveraine, comme son charme et son humour. Une performance qui lui vaut d'être sacrée meilleure actrice au festival de Venise, mais aussi aux Oscars.

Rien de mieux que la fiction pour pénétrer dans l'intimité d'un personnage public aussi méconnu. C'est le cas dans un épisode de la série Playhouse Presents, en 2012, avec Emma Thompson dans le rôle d'Elizabeth II, déstabilisée par une intrusion au palais de Buckingham.

La reine d'Angleterre a tant de fois pu servir de personnage, notamment dans des comédies, qu'elle avait un sosie, Jeannette Charles, ayant pris sa retraite bien avant son auguste modèle.

Mais c'est surtout la série Netflix The Crown, qui s'impose comme la plus complète biographie – romancée – de la reine. Trois interprètes se succèdent à l'écran : Claire Foy, Olivia Colman et désormais Imelda Staunton, trois actrices excellentes humanisant la souveraine garante de l'unité de sa famille et du Commonwealth.

Dans les chansons, entre tendresse et provocation


Lire la suite sur RFI