Elizabeth II fait sa première apparition publique depuis une absence remarquée pour raisons de santé

·2 min de lecture

Elizabeth II, 95 ans, avait renoncé, à son "grand regret", à participer à une cérémonie officielle à Londres dimanche, en raison de son état de santé.

Elizabeth II va mieux, semble-t-il. La reine a fait ce mercredi une nouvelle apparition publique, la première depuis qu'elle a annulé sa participation à une cérémonie officielle, ce dimanche, pour raisons de santé. La monarque de 95 ans a reçu ce mercredi le chef d'Etat major britannique Nick Carter au château de Windsor, comme l'a annoncé le palais de Buckingham dans un bref communiqué. 

Les images de la rencontre la montrent debout en robe à fleurs s'entretenant avec le militaire en uniforme, qui s'apprête à quitter son poste, en présence d'un petit chien à l'entrée de la pièce.

Hospitalisation et repos prolongé

L'état de santé de la souveraine, qui règne depuis près de 70 ans, inquiète depuis qu'elle a été mise au repos par ses médecins et a passé une nuit à l'hôpital fin octobre. Dimanche, elle devait effectuer son retour en public en observant depuis un balcon une cérémonie en hommage aux victimes des guerres. Mais sa participation a été annulée à la dernière minute, le palais expliquant qu'elle s'était fait mal au dos.

Très chargé début octobre, l'agenda de la reine a été fortement allégé. Elizabeth II a notamment annulé son déplacement à la COP26, à Glasgow (Ecosse), où les princes Charles et William ont représenté la famille royale, ainsi qu'une visite en Irlande du Nord. Elle a depuis tenu des audiences par visioconférence. Au début du mois de novembre, elle avait été aperçue seule au volant d'une voiture. Des images qui avaient rassuré les Britanniques. 

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Sarah Ferguson donne des nouvelles rassurantes de la reine Elizabeth

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles