Elizabeth II : comment la Reine a mis secrètement des coups de pression à des ministres écossais

·1 min de lecture

Elizabeth II essaie-t-elle de contourner la loi ? Préoccupée par les changements climatiques, l'Écosse a décidé il y a plusieurs jours de réagir en faisant voter une loi afin d'encourager les propriétaires terriens à adopter une énergie plus verte, notamment en ce qui concerne les méthodes de chauffage. Au lieu d'utiliser des chaudières alimentées par des combustibles fossiles pour chauffer les maisons et les bâtiments, cette loi prônerait l'utilisation de canalisations utilisant des énergies renouvelables. Petit bémol : Elizabeth II souhaite être exemptée de cette mesure pour les nombreuses demeures qu'elle y possède.

Figurant parmi les plus grands propriétaires terriens d'Écosse, la reine aurait en effet eu de nombreuses discussions avec les ministres à l'origine de cette mesure, à qui elle a mis des petits coups de pression afin d'être exemptée de ce projet de loi, elle dont les avocats ont émis leurs "préoccupations" face à de tels changements pour ses demeures, rapporte The Guardian. Ainsi, le quotidien britannique rapporte pendant cinq mois, ceux-ci ont bataillé avant d'obtenir la dispense du gouvernement écossais en exploitant une procédure parlementaire obscure connue sous le nom de "consentement de la reine", qui donne à Elizabeth II une vue anticipée de la législation. Une procédure qui ne serait cependant pas si inédite pour la reine.

Elizabeth II a-t-elle déjà usé du "consentement de la reine" ?

Dans une série de rapports sur le (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Charlene de Monaco le crâne rasé : la théorie de certains membres de son entourage sur son coup de folie capillaire
Charlene de Monaco : ces rumeurs qui circulent sur ses “crises de paranoïa”
Sarah Ferguson : ce gros stop que lui ont mis les producteurs de The Crown
Charlène de Monaco : cet effort qu'elle n'a jamais fait et qui contrarie les Monégasques
Charlène de Monaco victime d'une "opération de chirurgie esthétique qui aurait mal tourné" ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles