Elizabeth II : cette raison pour laquelle elle préfère le prince William et Kate Middleton

·1 min de lecture

Difficile d’être grand-mère et reine d’Angleterre. Au palais de Buckingham, Elizabeth II a toujours dû jongler entre ces deux rôles et sa préférence pour le prince Harry était connue de tous. Mais depuis que ce dernier est en couple avec Meghan Markle, les scandales grondent autour du clan Windsor. En janvier dernier, les Sussex décident d’abandonner leur rôle de membres seniors et partent s’installer aux Etats-Unis avec leur fils, Archie, qu’ils désirent faire grandir bien loin du protocole royal. Un énorme coup dur pour Sa Majesté, qui a pu compter sur le soutien sans faille du prince William et de son épouse, Kate Middleton. Selon des sources qui se sont confiées dans les colonnes d’US Weekly, la femme du prince Philip est devenue de plus en plus proche de William, qu’elle prépare activement dans son futur rôle de roi.

“La reine Elizabeth permet au prince William et au prince Charles d'être plus actifs dans les grandes prises de décision et les changements qui doivent être apportés afin de construire une monarchie plus forte. La reine est déterminée à sa manière, mais au fil des ans, elle a appris à être plus ouverte d'esprit et prend un grand intérêt à entendre ce qu'ils ont à dire, en particulier William qui est lié à la prochaine génération”, confie cette source, qui souligne également que la reine s’est beaucoup rapprochée de Kate Middleton pendant cette crise sanitaire.

”Kate a fait des pieds et des mains pour impressionner la reine et cela a payé. Bien que leur relation (...)

Lire la suite sur le site de Voici

PHOTO Emma Corrin (The Crown) topless : l’interprète de Lady Di se dénude pour un shooting
PHOTO L’amour est dans le pré 13 : Laetitia, ex-prétendante de Raoul, ne ressemble plus du tout à ça
PHOTO Aya Nakamura en couple : elle poste un cliché où elle embrasse son chéri
Sophie Davant : Affaire conclue bientôt arrêtée ? Ce détail très embêtant auquel elle n’avait pas pensé
Barack Obama bientôt de retour à la Maison-Blanche ? Cette décision radicale de Michelle Obama