Elizabeth II: les photographies de l'album offert à Charles III par Emmanuel Macron

Elizabeth II en compagnie d'Emmanuel Macron  - Présidence de la République
Elizabeth II en compagnie d'Emmanuel Macron - Présidence de la République

Un présent symbolique. Vendredi passé, après avoir annoncé qu'il se rendrait à Londres ce dimanche afin d'assister aux funérailles d'Elizabeth II prévues lundi, Emmanuel Macron avait également révélé le cadeau que la France allait offrir au nouveau souverain Charles III. Il s'agit d'un album photo "des visites successives" de la reine Elizabeth et de son fils en France, avait détaillé le président de la République.

Ce jour, BFMTV a pu consulter les différentes pages de cet ouvrage qui selon Emmanuel Macron n'est "pas un cadeau de prix mais un cadeau très sobre" et "symbolique."

Sur 45 pages, les photographies retracent de manière chronologique les rencontres entre Elizabeth II et les différents dirigeants français, de René Coty en 1957 à Emmanuel Macron en passant par Charles De Gaulle, Georges Pompidou, Valéry Giscard d'Estaing, Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy ou encore François Hollande.

"Je pense qu'il y a une longue histoire de visites d'Etat et de visites de la reine Elizabeth II et du prince Charles pendant ces décennies et je pense que pour le roi, c'est important de voir cela", avait déclaré Emmanuel Macron.

Elizabeth II s'est rendue plusieurs fois en France pendant son règne et sa dernière visite date de 2014. Elle était alors allée en Normandie dans le cadre du 70e anniversaire du Débarquement. Charles III s'est également rendu plusieurs fois en France, lorsqu'il était encore prince.

Invitation

En juin, pour le jubilé de platine de la reine, Emmanuel Macron avait offert à Elizabeth II un des 470 chevaux du régiment de la cavalerie de la Garde républicaine. Elle était connue pour son amour des chevaux.

Le président de la République a également annoncé aujourd'hui avoir invité le nouveau souverain britannique en France, "mais les choses se feront en leur temps", quand "cela sera approprié pour lui", a-t-il ajouté.

Article original publié sur BFMTV.com