Elizabeth II : Le Palais annonce une mauvaise nouvelle, inquiétude à l'approche du jubilé

Mauvaise nouvelle du côté de Buckingham : la reine Elizabeth II ne pourra pas assister au discours du trône, mardi 10 mai 2022. Comme rapporté par l'AFP, ce lundi 9 mai 2022, la monarque sera remplacée par son fils le prince Charles. Les ennuis de santé de Sa Majesté continuent de perturber son emploi du temps et inquiètent la Couronne.

C'est une mauvaise nouvelle du côté de Buckingham. La reine Elizabeth II encaisse un nouveau coup dur car elle ne pourra pas assister au discours du trône. Comme rapporté par l'AFP, ce lundi 9 mai 2022, la monarque de 96 ans sera remplacée par son fils le prince Charles. Sa Majesté fait face à de nombreux soucis de santé qui l'empêchent d'assurer tous les rendez-vous qu'elle honorait sans problème jusqu'à présent. Et ce sont à nouveau ses "problèmes de mobilité" qui empêchent Elizabeth II d'honorer cet engagement majeur.

C'est ce mardi 10 mai que la reine sera absente pour le discours du trône au Parlement, un rendez-vous solennel de la démocratie britannique. Elle sera remplacée par le prince Charles, comme a annoncé par le palais de Buckingham ce lundi soir. "La reine continue d'avoir des problèmes de mobilité épisodiques et, après consultation avec ses médecins, a décidé à contrecoeur de ne pas participer au discours du trône", a indiqué le palais via un communiqué. Des épisodes qui pourtant se multiplient ces derniers temps...

Des épisodes qui se répètent...

Déjà le 5 mai dernier, les Britanniques espéraient la voir la semaine suivante aux fêtes qu'elle organise dans les jardins du palais de Buckingham chaque année mais il n'en a finalement été rien. "Elizabeth II n'assistera pas aux garden parties organisées cet été dans son palais, a annoncé...

Lire la suite

VIDÉO - La Minute du prince William

À lire aussi

Elizabeth II : Le Palais annonce une mauvaise nouvelle, inquiétude à l'approche de son anniversaire
Marlène (Mariés au premier regard) enceinte et "dans le mal" : elle annonce une mauvaise nouvelle
Alain Chamfort annonce une mauvaise nouvelle : "C'est avec un grand regret..."

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles