Elizabeth II : cette nouvelle polémique à laquelle la reine se retrouve mêlée malgré elle

·1 min de lecture

L'année 2020 n'avait pas été un grand cru pour la reine Elizabeth II et malgré la naissance de deux - et bientôt trois - arrières-petits-enfants, 2021 ne se présente pas sous les meilleurs auspices pour la souveraine britannique. La mort de son époux le prince Philip, les ennuis du prince Andrew avec le FBI et la justice américaine, la brouille avec son petit-fils Harry, qui a fustigé la famille royale évoquant son éducation entre "le Truman Show et un zoo", les accusations de racisme de la part des Sussex, la liste déjà longue des motifs de chagrin vient de s'allonger encore. Et c'est l'université d'Oxford qui assène le coup.

Des étudiants de la prestigieuse université britannique ont en effet retiré un portrait de la reine Elizabeth II d’une salle commune. Les membres du comité de la Middle Common Room (MCR) du Magdalen College ont voté pour le retrait du portrait. Selon l'association d’étudiants, « les représentations de la monarque et de la monarchie britannique représentent l’histoire coloniale récente », a rapporté ce mercredi 9 juin, le quotidien The Times, qui a cité le compte-rendu du comité. Cette solution a été choisie « après une discussion sur le but d’un tel espace, et il a été décidé que la salle devrait être un lieu accueillant et neutre pour tous les membres », a déclaré le président du MCR, Matthew Katzman interrogé par le Daily Mail.

Au Royaume-Uni de nombreux organes de presse ont vivement réagi à cette mini-révolution : « Comment osent-ils ! », s'est indigné (...)

Lire la suite sur le site de Voici

PHOTO Alexandra Rosenfeld déclare son amour à Hugo Clément : les internautes fondent
Amel Bent : la chanteuse partage un doux moment en famille sur Instagram
PHOTO Sophie Davant : cette grande annonce qui impatiente les internautes
Touche pas à mon poste : mais où est passé Jean-Michel Maire ?
VIDEO « Elle est complètement folle » : l’aveu conjugal d’une candidate des Reines du shopping choque ses concurrentes