Non, Elizabeth II n’est pas morte : comment la rumeur de très mauvais goût s’est propagée

Fausse alerte à Buckingham Palace. Durant le week-end du 30 novembre au 1er décembre, la mort d'Elizabeth II a été annoncée sur les réseaux sociaux, provoquant un vent de panique auprès des fans de la couronne britannique. Cependant comme le précise The Mirror, cette annonce n'était autre qu'un canular, lancé après que la capture d'écran d'une conversation WhatsApp ait été dévoilée sur Twitter. Dans un message, un certain "Gibbo" assure : "La reine est morte ce matin, victime d'une crise cardiaque, ce sera annoncé demain à 9h30", avant de donner des instructions à chacun des membres du groupe, en précisant que cette information lui venait d'un groupe de gardes royaux.

Si Buckingham Palace n'a pas commenté ce canular de mauvais goût, sur Twitter en revanche, de nombreux spécialistes royaux se sont empressés de démentir les propos de ce "Gibbo", en assurant qu'Elizabeth II était toujours en vie. "Je vois que nous sommes arrivés à cette période de l'année où je dois dissiper les rumeurs sur le décès de HM", a ainsi écrit sur Twitter Charlie Proctor, rédacteur en chef du Royal Central. Et pour prouver que Sa Majesté est plus en forme que jamais, le spécialiste n'a pas manqué de préciser que la reine "se sent bien et a hâte d'accueillir le président Trump et d'autres dirigeants au palais de Buckingham mardi 3 décembre pour la réception de l'OTAN".

D'autant plus que comme le précise The Mirror, une telle annonce ne pourrait se faire via les réseaux sociaux. En effet, selon le protocole

Retrouvez cet article sur GALA

Mort de Pierre Bockel au Mali : l’hommage déchirant de sa compagne Camille
Vaimalama Chaves fait le bilan de son année Miss France : “La solitude a été un gros choc”
PHOTO - Karine Ferri au naturel en Bretagne : retour à la vie simple
Mort de Claude Sempère : la date et le lieu de ses obsèques dévoilés
Laeticia Hallyday : pourquoi elle a choisi d’officialiser aussi vite avec Pascal Balland