Elizabeth II et Margaret Thatcher : pourquoi leur relation était si compliquée

·1 min de lecture

Une relation "glaciale" enfin dépeinte sur petit écran. Voici ce que compte offrir la saison 4 de The Crown, qui débarquera le 15 novembre prochain sur Netflix. Cette nouvelle salve d'épisodes, très attendue, sera centrée sur l'arrivée de la princesse Diana (jouée par Emma Corrin) au sein du clan Windsor et retracera sa relation compliquée avec le prince Charles et la reine Elizabeth II (Olivia Colman). Dans cette décennie turbulente, qui s'étale de 1979 à 1990, la souveraine britannique devra donc composer avec une Diana Spencer, insouciante et hors cadre royal, mais aussi avec une autre femme de poigne : Margaret Thatcher, alors Première ministre du Royaume-Uni, interprétée par Gillian Anderson.

Nées à seulement cinq mois d'intervalle, Elizabeth II et celle que l'on surnomme la "Dame de fer" auraient pu constituer un duo de pouvoir inédit au sein de la puissance britannique. Il en a pourtant été tout autre. Car leur faible écart d'âge n'a pas empêché les deux femmes d'entretenir une relation complexe. La Reine trouvait Lady Thatcher souvent froide, même si elle avait un grand respect pour son parcours. Surtout, les deux femmes s'opposaient sur de nombreux points de vue. Certains politiciens qualifiant même leur relation de "difficile". Car si Margaret Thatcher, première femme à diriger le Parti conservateur, était défendue bec et ongles par la Reine mère, il n'en était pas de même de sa fille aînée, loin de complètement adhérer à l'idéologie méthodiste de l'Iron Lady. L'historien (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Karine Baste-Régis : ce jour où elle a "changé de vie" avec son mari et leur fils de 4 ans
Le saviez-vous ? Emmanuel et Brigitte Macron ont fait enrager leurs voisins avant de s'installer à l’Elysée
Mort de James Redford : qui est sa veuve Kyle, à qui il était marié depuis 32 ans ?
Le temps presse : Harry et William n'ont plus que 5 mois pour se réconcilier
Catherine Laborde et son mari ont songé à se suicider "à deux" : leurs touchantes confidences