Comment Elizabeth II garde le secret de sa fortune

·1 min de lecture

C'est un secret à plusieurs centaines de millions d'euros qu'Elizabeth II fait tout pour protéger. D'après le Guardian, la reine serait même allée jusqu'à faire pression sur le gouvernement pour que le montant de sa fortune ne soit pas divulgué. Des informations qui embarrassent Buckingham Palace qui tente tant bien que mal de calmer le jeu, rapporte le Figaro.

Les faits remontent au milieu des années 1970. Elizabeth II aurait demandé à son avocat personnel de faire pression sur plusieurs ministres et hauts fonctionnaires pour modifier un projet de loi sur la transparence, "visant notamment à empêcher un investisseur d'acquérir secrètement des participations dans des sociétés côtés via des écrans", informe le quotidien. Une intervention royale qui, selon l'enquête, aurait été facilitée par le Queen's Consent, une procédure traditionnelle qui veut que la souveraine donne son approbation à un texte avant qu'il ne devienne une loi.

Des informations réfutées par Buckingham Palace qui rappelle que le consentement de la reine, "purement formel", est toujours accordé par la monarque à la demande du gouvernement et qu'il est donc "incorrect" d'insinuer une quelconque intervention de cette dernière. Si le montant exact de la fortune d'Elizabeth II demeure à ce jour un secret bien gardé, le Times révélait en 2019 que cette dernière avoisinerait les 430 millions d'euros. Une coquette somme qui place la reine à la 344e position des personnalités les plus fortunées en 2018… bien loin derrière (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Le chef de l'Élysée évincé ? Les langues se délient : "Tant mieux, Macron mangera peut-être mieux"
Camilla de Bourbon-Siciles : ces millions qui vont lui éviter la prison
Bernard Tapie : d’où lui vient sa rage de vivre ?
Nagui et Jeanne Mas : quelle est la nature de leur fameuse querelle ?
Rachida Dati : son nouveau projet inattendu pour "la France de demain"