Elizabeth II défend à nouveau son clan : cette faveur accordée au prince Andrew

Connue pour sa discrétion, la reine Elizabeth II préfère généralement garder le silence que de commenter les affaires royales. Elle a pourtant autorisé une interview exclusive de son fils.

La reine Elizabeth II a donné sa bénédiction au prince Andrew. Samedi 16 novembre, à 21 heures, la BBC diffusera une interview du duc d'York. Comme son nom l'indique "Prince Andrew & the Epstein Scandal" aura pour sujet l'amitié du prince Andrew avec son ami de longue date, le milliardaire américain Jeffrey Epstein. Accusé de pédophilie et de prostitution de mineurs, l'homme d'affaires s'est suicidé en prison au mois d'août. Après des mois de dénégation, le fils préféré de la reine veut maintenant affronter le scandale et livrer sa version des faits dans un entretien exclusif comme le rapporte le DailyMail..

Alors que les preuves sont accablantes, l'ex-mari de Sarah Ferguson va devoir se montrer convaincant et prouver qu'il ignorait réellement les agissements de son ami. Connue pour sa discrétion, celle qui ne commente que très rarement les affaires de la famille royale a accepté que son fils donne cette interview. D'ailleurs, l'entretien a même été filmé au palais de Buckingham. Un porte-parole a d'ailleurs précisé au site: "La reine est au courant de l'interview".

Très récemment, la reine Elizabeth était déjà montée au créneau pour défendre d'autres membres du clan royal. Harry et Meghan ont annoncé qu'ils passeraient les fêtes de Noël aux Etats-Unis, une décision qui a fait scandale. Pour tenter de calmer les esprits, un communiqué officiel avait alors été publié sur les réseaux sociaux : "Le duc et la duchesse de Sussex ont hâte de passer du temps en famille dès la fin du (...)

Retrouvez cet article sur GALA

Ce contenu pourrait également vous intéresser :