Elisabeth II conseille à ses employés de porter plainte contre Meghan et Harry suite à leurs accusations

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Entre les membres de la famille royale, rien ne va plus ! À la fin de l'hiver dernier, le prince Harry et Meghan Markle ont accordé à Oprah Winfrey une interview explosive concernant leurs relations avec Buckingham Palace. Durant cet entretien, les parents d'Archie et Lilibet ont affirmé que leur place au sein de la famille royale était compliquée. Puis, l'actrice de 40 ans a révélé qu'elle avait eu des pensées suicidaires lorsqu'elle vivait en Angleterre, que Kate Middleton avait eu des réflexions désobligeantes à son égard et que certains membres de la famille royale s'étaient moqués de la couleur de peau du petit Archie. Le prince Harry avait avancé que son père Charles et son frère William étaient "prisonniers de la monarchie". Même si la reine Elisabeth avait été épargnée par son petit-fils et son épouse, cette dernière a très mal réagi à cette interview et les autres membres de la famille royale ont pris leurs distances avec le duc et la duchesse de Sussex.

Des mois plus tard, rien ne semble s'arranger entre eux. Ce dimanche 22 août, selon les informations du Daily Mail, la reine Elisabeth a décidé de réagir fermement à ces tensions au sein de sa famille. Selon le tabloïd anglais, l'épouse du Prince Philip serait toujours autant "exaspérée" par ces déclarations explosives accordées à Oprah Winfrey. Plusieurs sources ont même affirmé que la reine de 95 ans aurait demandé aux responsables du palais de "se rapprocher" d'experts en diffamation après les "attaques répétées" du (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Emmanuel Macron : ce sujet tabou qu'il ne faut surtout pas évoquer à l'Élysée devant lui !
Rentrée scolaire : les annonces de Jean-Michel Blanquer sur la vaccination et le pass sanitaire
Gabriel Attal victime d'antisémitisme alors qu'il est orthodoxe : cette phrase lourde de sens que lui avait dite son père
Françoise Noguès, la mère d’Emmanuel Macron, est "convaincue" de savoir ce que fera son fils après l'Élysée
Gabriel Attal évoque sa relation avec son petit frère, adopté par sa mère après un drame familial : "Il va avoir 9 ans, et on s'entend super bien"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles