Elizabeth II, confinée à Windsor, s'occupe seule de ses chiens chéris

Deux petites oreilles pointues. On ne voyait que ça au travers des carreaux de la limousine d'Elizabeth II ce 19 mars dernier. La monarque, qui quittait le Palais de Buckingham, pour se rendre au château de Windsor, afin d'y être confinée était accompagnée d'un invité de qualité : son chien Candy, un Dorgi. La passion de la grand-mère du prince Harry - interdit de voir son père le Prince Charles atteint du coronavirus -, pour les chiens ne s'est jamais essoufflée depuis qu'elle s'est vu offrir à l'âge de huit ans par son père le roi George VI, son premier corgy, prénommée Dookie.

Facilement reconnaissable à sa tête de renard, son pelage beige et blanc et sa silhouette courte sur patte, il fut le premier d'une longue lignée. La reine dont l'état de santé ne soulève aucune inquiétude en aurait ainsi possédé une trentaine dont certains ont même participé au court-métrage diffusé lors des Jeux Olympiques de Londres, en 2012, où la reine apparaissait aux côtés de Daniel Craig. Whisper, le dernier de cette lignée est décédé fin octobre 2018.

La reine surveille leur alimentation

Aujourd'hui, ce sont Candy et Vulcan, ses dorgis, croisement entre le teckel et le Welsh Corgy Pembroke qui veillent sur la souveraine et sur son époux, le prince Philip arrivé en hélicoptère, depuis Sandringham, l'une des résidences de la famille britannique dans le Norfolk. Et cette dernière le leur rend bien. Pour ses chiens, la reine fait montre d'une grande exigence. Pas question de gamelle en plastique, leur

Retrouvez cet article sur GALA

Confinement : 10 conseils pour optimiser son télétravail en se faisant du bien
VIDÉO - "Pas de masque, pas de blouse" : Cyril Hanouna inquiet pour son père médecin
Nathalie Baye toujours aussi fan de Sylvie Vartan : ce joli clin d’œil
VIDEO - Olivier Véran “challengé” par Léa Salamé : tension sur le plateau de France 2
Shy'm explique les secrets de sa scène de nu dans Profilage