Elizabeth II bientôt 95 ans : les préparatifs ont débuté... et il y a de quoi renflouer les caisses

·1 min de lecture

La reine Élisabeth II fêtera ses 95 ans le 21 avril prochain. À moins d'un mois de l'échéance, les préparatifs sont déjà en cours comme l'indique Hello Magazine, ce samedi 27 mars. En effet, une gamme de porcelaine officielle produite par le Royal Collection Trust vient d'être mise en vente. Cette gamme commémorative comprend notamment une chope, une assiette ainsi qu'une tasse de thé et sa soucoupe. L'ensemble des ventes de ces produits, estimés à l'unité entre 25 £ et 60 £, soit 29 € et 70 €, sera reversé au Royal Collection Trust, organisme de bienfaisance qui gère la conservation de la collection d'œuvres d'art de la famille royale britannique.

Le design de cette collection limitée reprend les armoiries royales accompagnées d'une guirlande de roses, de trèfles et de chardons qui sont les emblèmes nationaux du Royaume-Uni. Ces derniers sont également entourés de roses rose. L'idée de fonder la collection sur des roses rose a été inspirée par les fleurs qui poussent dans le jardin East Terrace du château de Windsor en avril, le mois de l'anniversaire d'Élisabeth II.

Pour son anniversaire, célébré habituellement en juin, Élisabeth II n'aura pas le droit à la traditionnelle parade militaire. La cérémonie a été annulée pour la deuxième année consécutive en raison de la pandémie de coronavirus qui sévit au Royaume-Uni. Habituellement, une grande parade militaire dans le centre de Londres, baptisée le "Salut aux couleurs", rassemble des centaines de militaires et des milliers de (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Princes Harry et William : après un obstacle majeur, la date de leurs retrouvailles confirmée
Audrey Pulvar sur son père pédophile : « Il a aussi fait des choses bien »
"Je recevais des lettres d'insultes" : Line Renaud revient sur son dur combat pour "la cause de sa vie"
Eurovision 2021 : bouleversements, colère et crise sanitaire... Un pays disqualifié, un autre se retire
Audrey Pulvar se confie : « Je dormais à côté de ma cousine quand mon père la violait... j’ai été concernée »