Elizabeth II aurait eu une conversation avec le membre de la famille royale accusé de racisme

·1 min de lecture

La reine Elizabeth II a pris un long moment avant d'accepter la diffusion d'un communiqué pour répondre aux multiples accusations formulées par le couple Sussex lors de l'interview accordée à Oprah Winfrey et diffusée sur la chaîne CBS. La souveraine britannique a tout d'abord retoqué le premier communiqué avant de signer celui qui a été publié ce 9 mars. Depuis de nombreux experts se penchent sur la sobre réponse royale plus complexe qu'elle n'apparaît au premier abord. L'expert ès têtes couronnées Phil Dampier s'est particulièrement intéressé à la phrase « certains souvenirs peuvent varier » en ce qui concerne l'allégation de Meghan selon laquelle l'un des proches de son mari avait des « inquiétudes » concernant la couleur de la peau de leur fils Archie.

« Ce que la reine dit vraiment c'est qu'Harry et Meghan ont donné leur version des événements ou leur interprétation d'une conversation datant d'il y a quelques années, sans aller jusqu'à dire qu'ils mentent, parce que peut-être ils ne le font pas , a déclaré Dampier au Daily Mail ce 9 mars. "De toute évidence, elle a parlé à la personne qui aurait fait la remarque sur Archie et une autre version des événements lui a été rapportée." Le journaliste, qui couvre la vie de la famille royale depuis des décennies, a émis l'hypothèse que la reine, 94 ans, «veut garder l'identité de ce membre de la famille royale… secrète » pour protéger l'individu en question. « Elle sait que si cela sort, cette personne ne sera jamais autorisée (...)

Lire la suite sur le site de Voici

PHOTO Marion Bartoli dévoile le visage de sa fille, et elle est hyper craquante
PHOTO Ariane Séguillon frappée par le coronavirus : la comédienne de Demain nous appartient hospitalisée
Jean Castex : pourquoi il sera absent de la conférence de presse ce jeudi 11 mars ?
Camille Lou : son histoire d'amour avec Romain Laulhé à l'épreuve de la maladie
Benjamin Samat : son changement de look radical ne plaît pas du tout aux internautes