Elizabeth II : cette étonnante source de revenus sur laquelle la reine mise en pleine crise sanitaire

·1 min de lecture

La famille royale britannique ne fait pas que gouverner l'Angleterre, elle réalise également ses propres alcools. En juillet 2020, la reine Elizabeth II avait notamment sorti son gin maison. Elaboré à partir de plantes venues des jardins de Buckingham, la bouteille de 70cl se vend 40 livres sterling, soit 44 euros. Mais quatre mois plus tard, le prince Charles a voulu concurrencer la reine avec sa propre bouteille de gin. Bio, celle-ci est élaborée à partir d'herbes venues du jardin de son domaine de Highgrove, et se vend au même prix que celle de sa mère.

C'est notamment à cause de la crise sanitaire que la famille royale produit plus d'alcool. En effet, en 2020, la reine d'Angleterre a perdu 20 millions de livres sur trois mois selon le Times. De plus, elle a connu une chute significative de sa fortune sur les entrées des résidences royales et les ventes des produits et souvenirs, gérées par la Royal Collection Trust, qui n'ont pas pu être réalisées en raison de la Covid-19. Elle espère donc pouvoir renflouer ses caisses grâce à la vente d'alcool tout droit sorti de son domaine.

Mais Buckingham Palace possède bien d'autres alcools à son nom : vins, whisky, champagnes... La majorité sont élaborés sur les terres de Sandringham House dans l'est de l'Angleterre, une résidence privée de la famille royale. Mais les caves du palais devraient bientôt s'agrandir. En effet, la reine a décidé de lancer une nouvelle marque de bières réalisée à partir d'une orge biologique provenant de son (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Brigitte et Emmanuel Macron : cette dispute du couple qui a fait « trembler les murs de l’Élysée »
Harry et William toujours en guerre : la triste confidence d’un proche des deux princes
The Voice 2021 : The Vivi adresse un message aux demi-finalistes de l'émission
Vincent éliminé de Koh-Lanta, les Armes secrètes : son ultime conseil à ses fans
PHOTO Lily James méconnaissable en Pamela Anderson, les internautes bluffés par la transformation de l'actrice