Elizabeth II en Écosse : après William, la princesse Anne retrouve la reine pour une visite champêtre

·1 min de lecture

La reine d'Angleterre est en pleine forme : prendre l'air des Highlands semble lui faire le plus grand bien ! Ce lundi 28 juin a débuté la Holyrood Week, soit la traditionnelle fête écossaise. À cette occasion, Elizabeth II s'est rendue en Ecosse pour un séjour de quatre jours, du 28 juin au 1er juillet. Et c'est un déplacement hautement symbolique pour la souveraine, puisqu'il s'agit de son premier voyage officiel depuis le décès de son époux, le prince Philip, en avril dernier. Après plusieurs mois de confinement dans son château de Windsor, pandémie de Covid-19 oblige, la mère du prince Charles a repris ses activités, et en semble particulièrement ravie.

William a accompagné sa grand-mère lors de son arrivée en Ecosse. Ils ont démarré les festivités en visitant la célèbre usine AG Barr, vieille de 140 ans, ce lundi 28 juin. De retour à Londres, notamment pour préparer l'hommage à sa mère Lady Diana, l'époux de Kate Middleton a laissé la place à sa tante, la princesse Anne.

Elizabeth II a choisi de visiter, pour son troisième et avant-dernier jour dans le Nord du Royaume-Uni, un centre communautaire pour enfants à Glasgow, The Children's Wood Project. Elle était accompagnée pour cette sortie, de son unique fille, la princesse Anne, âgée de 70 ans. Des retrouvailles importantes pour la mère et la fille, après la disparition du prince Philip. "On a beau savoir que ça va arriver on n'est jamais prêt", déclarait en avril dernier la soeur de Charles en évoquant la disparition de son (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Bill Cosby : la condamnation pour agression sexuelle de l'acteur annulée
Euro 2021 : ce qui a "rendu fous" les joueurs de l'équipe de France pendant la compétition
Laury Thilleman dévoile un cliché à la plage très sexy, les internautes sont sous le charme
VIDEO « Je vais le corriger discrètement » : Cyril Féraud dessiné par une fan, un détail ne lui échappe pas
Didier Deschamps : le sélectionneur de l'équipe de France garde son poste jusqu'en 2022

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles