Élisabeth Moreno sur l'inclusion des LGBT+: "Toute la société doit être éduquée"

Youen Tanguy
·1 min de lecture
La ministre déléguée à l'Égalité femmes-hommes Elisabeth Moreno à l'Elysée le 7 juillet 2020. (Photo: BENOIT TESSIER via REUTERS)
La ministre déléguée à l'Égalité femmes-hommes Elisabeth Moreno à l'Elysée le 7 juillet 2020. (Photo: BENOIT TESSIER via REUTERS)

LGBT+ - C’est un ministère dont même ses occupants reconnaissent qu’il est plus celui “de la parole que de l’action”. Nommée le 6 juillet dernier en pleine crise sanitaire à la tête du ministère de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et l’égalité des chances, Élisabeth Moreno ne désespère pas de faire mentir cette réputation.

Si certains parlementaires et associatifs interrogés par Le HuffPost lui reconnaissent son ”écoute” et son “pragmatisme”, l’ancienne cheffe d’entreprise de 50 ans avance avec prudence dans les sables mouvants de la politique. Peu visible dans les médias, Élisabeth Moreno doit encore sortir de l’ombre de sa prédécesseure, Marlène Schiappa. La semaine dernière, la ministre a changé de braquet en se lançant dans une opération communication sur les sujets LGBT+, enchaînant déplacements, visioconférences, pluie de mails à la presse et de tweets, plus d’une trentaine en cinq jours.

C’est à l’occasion de son déplacement au lycée George Braque, à Argenteuil, où elle était venue visiter une exposition visant à “promouvoir une éducation inclusive et faire reculer les préjugés”, qu’Élisabeth Moreno nous a dévoilé son agenda pour l’égalité, des zones “sans idéologie LGBT+” en Pologne à la PMA pour toutes jusqu’aux cours d’éducation sexuelle.

LE HUFFPOST: L’école en fait-elle assez pour accueillir les élèves LGBT+?

ÉLISABETH MORENO: Commençons par dire que c’est toute la société qui doit &eci...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.