Elisabeth Borne testée positive à la Covid-19 : la ministre du Travail a été hospitalisée

·1 min de lecture

Les cas de Covid-19 s'enchaînent au sein du gouvernement. Alors que Roselyne Bachelot a annoncé ce samedi 20 mars qu'elle avait été testée positive à la Covid-19 "à la suite de symptômes respiratoires", on apprend qu'Elisabeth Borne est hospitalisée. La ministre du Travail est en effet touchée par le virus depuis plusieurs jours. Le 14 mars dernier, la femme politique avait annoncé la mauvaise nouvelle sur son compte Twitter. "Testée positive à la Covid-19, je continuerai d’exercer mes fonctions à distance. Malgré quelques symptômes, je me porte bien. Prenez soin de vous et de vos proches", avait-elle déclaré sur le réseau social.

Comme le rapporte le ministère du Travail selon l'AFP, l'état de santé d'Elisabeth Borne est cependant "en voie d'amélioration". Selon des informations de FranceInfo, son entourage a révélé que la ministre de 59 ans était hospitalisée "depuis quelques jours". La ministre a ainsi été placée "sous surveillance médicale" dans un hôpital de la région parisienne. Selon BFMTV, son cabinet se veut en tout cas rassurant et a précisé qu'Elisabeth Borne "a été hospitalisée en fin de semaine dernière parce qu'elle présentait des signes de faiblesse mais aucun signe de détresse respiratoire". C'est donc "par mesure de précaution" qu'elle a été hospitalisée. Son cabinet a ainsi assuré qu'elle n'était pas dans un service de réanimation et qu'elle "récupère actuellement".

Si l'état de santé d'Elisabeth Borne n'est donc pas préoccupant, sa sortie de l'hôpital n'est cependant (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Emmanuel Macron inquiet : ses craintes sur le moral des Français face à la crise
Elizabeth II prête à faire bouger les lignes : ce message fort envoyé par la reine
Qui est Marie Portolano, la réalisatrice du documentaire choc Je ne suis pas une salope ?
Michel Sardou : pourquoi il n'a pas voulu qu'Emmanuel Macron lui remette sa légion d'honneur
Marilou Berry dénonce les liens de Jeane Manson avec la secte des Enfants de Dieu