Elisabeth Borne : "Quand on prend des mesures fortes, il faut s'assurer de l'adhésion des Français"

Emmanuel Macron a repris lundi 29 juin 146 des 149 propositions de la Convention citoyenne pour le climat, au lendemain des résultats des municipales qui ont vu les Verts remporter de nombreuses grandes villes en France, dont Bordeaux, Strasbourg ou encore Lyon. "Le président de la République est au rendez-vous des attentes de la Convention. Il a aussi annoncé des mesures très fortes pour l'écologie", souligne Elisabeth Borne sur le plateau des "4 Vérités" de France 2 mardi matin. "Le calendrier est très précis. Les citoyens vont être associés au suivi de la mise en oeuvre des mesures", poursuit la ministre de la Transition écologique et solidaire. "On veut être moins dépendant du nucléaire" Deux référendums ont été évoqués par Emmanuel Macron. "Il y a un premier référendum qui répond à une demande de la Convention citoyenne sur la révision de l'article 1er de la Constitution. Ce n'est pas juste pour la forme, mais cela veut dire que tous les projets de loi devront répondre à cette exigence de prise en compte de l'écologie", détaille Elisabeth Borne."Quand on prend des mesures fortes, et je suis convaincu que pour réussir la transition écologique il faut des mesures fortes, il faut s'assurer de l'adhésion des Français", poursuit-elle. La centrale nucléaire de Fessenheim doit fermer mardi 30 juin. "On veut être moins dépendant du nucléaire. La fermeture de Fessenheim est la première étape de cette trajectoire. Nous le faisons en étant très attentif au devenir des salariés", assure la ministre.