Elisabeth Borne Premier ministre ? Le sourire d'Emmanuel Macron

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Livio Ferrero
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Qui sera le futur Premier ministre d'Emmanuel Macron réélu dimanche soir président de la République ? Si le nom de l'actuelle ministre du Travail Elisabeth Borne circulait dans les rédactions, rien n'a filtré même si le chef de l'Etat a souri à l'évocation de son nom.

Dimanche soir, le nom de l'actuelle ministre du Travail Elisabeth Borne circulait activement dans les rédactions. Bosseuse, personnalité plutôt ancrée à gauche qui a travaillé auprès de Ségolène Royal au ministère de l'Ecologie de 2014 à 2015, qui a exercé en tant que préfète et a été la présidente de la RATP de 2015 à 2017, elle coche toutes les cases. Mieux, elle a été envoyée au front dimanche soir sur les plateaux de télévision alors que les autres ministres fêtaient la réélection d'Emmanuel Macron au Champ-de-Mars à Paris. Pas qu'une coïncidence...

Lire aussi : Emmanuel Macron : «Je ne suis plus le candidat d’un camp mais le président de toutes et tous»

Dimanche soir, alors qu'Emmanuel Macron prenait un bain de foule justement au Champ-de-Mars après son discours de réélection, les journalistes présents ont essayé de lui arracher le nom du successeur de Jean Castex. En vain. «Ce n'est pas ce soir que je vais le dire», glisse-t-il tout d'abord. Mais quand on lui demande plus ouvertement s'il s'agira d'Elisabeth Borne, le président de la République, amusé de l'audace, sourit et fait ce qui semble être un clin d'oeil à notre reporter... A moins que ce soient les flashes des photographes.

Lire aussi : Frédéric Dabi (Ifop) : «20h02 : la bataille des législatives commence»

Paris Match reviendra longuement avec Bruno Jeudy sur les différents profils des «candidats».


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles