Elisabeth Borne conseille de passer ses vacances en France cet été

Prudence si vous pensez déjà à réserver vos vacances d’été en plein confinement. C’est le message passé par Jean-Baptiste Djebbari sur France Info mardi. “Il y aura un après-coronavirus. Mais pour l'instant […] je conseille aux Français la plus grande prudence sur la préparation de leurs voyages car la situation aujourd'hui est encore trop incertaine. Je leur dis d'attendre”, a expliqué le secrétaire d’Etat aux Transports mardi, avant de préciser le lendemain que son message concernait les vols vers l’étranger.

Elisabeth Borne, la ministre de la Transition écologique avait entretemps apporté cette précision également. Interrogée lors d'une audition de la commission des Affaires économiques du Sénat, elle a expliqué que Jean-Baptiste Djebbari n’était “pas en train de dire que les Français ne pourraient pas partir en vacances cet été”, relaye l’AFP. “Le point de vigilance que soulignait Jean-Baptiste Djebbari, c'est qu'aujourd'hui ce n'est pas le moment d'acheter un billet pour partir à l'autre bout de la planète avec toutes les incertitudes qu'on peut avoir sur ce que sera l'état de l'épidémie”, a-t-elle ajouté.

>> A lire aussi - Tourisme : un manque à gagner colossal pour la filière

La solution pour Elisabeth Borne serait alors de privilégier des vacances en France. “On peut recommander aux Français de profiter de notre beau pays pour les prochaines vacances, ce qui aidera aussi le secteur du tourisme”, a déclaré la ministre. Le tourisme est l’un des secteurs les plus impactés par la crise actuelle. Interrogé par Sud Sadio le 24 mars dernier, Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d'Etat auprès du ministre des Affaires étrangères avait annoncé des pertes colossales à venir. “Si la situation devait durer trois mois, c'est autour de 40 milliards d'euros qui s'évaporent pour nos territoires, pour ces filières touristiques qui font vivre deux millions de personnes dans l'ensemble du pays”, avait-il déclaré.

>> A lire aussi - Les grèves contre la réforme des retraites ont fait caler

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Chômage : les salariés qui ont démissionné avant le confinement pourront (exceptionnellement) y avoir droit
Des supermarchés cannois prennent la température de leurs clients
Des voitures de l’Elysée équipées de vitres antipostillons
Kering, Burberry, Ralph Lauren : l'association Peta profite de la crise pour infiltrer les plus grands groupes
Paiement sans contact : les banques seraient prêtes à relever le plafond