Pour éliminer votre repas de fête, il faut courir... six heures

·2 min de lecture
De nombreuses personnes consomment environ 6000 calories le jour de Noël. (Getty Images/iStockphoto)

Pendant les repas de fin d'année, les adultes prennent en moyenne de 500 gramme à 1,5 kilos. Une solution existe pour perdre ses kilos en trop.

Du foie gras, du saumon fumé, du chapon, des pommes de terre, du fromage, une bûche, il y a fort à parier que vos repas de fin d’année ont été plutôt copieux. Pas de panique, même si votre estomac a été mis à rude épreuve, rien n’est perdu. Selon les données de la British Dietetic Initiative, un adulte prend quelques grammes pendant cette période de fêtes. 

Précisément, la balance affiche même entre 500 grammes et 1 kilo de plus après les vacances de Noël chez certaines personnes. "Cette prise de poids excessive au fil des ans pourrait entraîner une surcharge pondérale ou une obésité chez certaines personnes, ce qui peut augmenter leur risque de développer de nombreuses maladies, notamment le cancer, le diabète, l’hypertension ou les accidents vasculaires cérébraux", met en garde l’association comme le rapporte The Times.

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "En 1975, il y avait 11 millions d’obèses dans le monde. Il y en a plus de 300 millions aujourd’hui"

Un jogging de six heures

De l’entrée au dessert en passant par le plat principal, l’apéritif, l’alcool, etc. de nombreuses personnes consomment environ 6 000 calories le jour de Noël, soit trois fois plus que la quantité nécessaire au fonctionnement normal de l’organisme. Pour éliminer toute cette nourriture, l’organisme de santé dévoile alors qu’un adulte de 84 kilos devrait faire un jogging de six heures, marcher pendant douze heures à un rythme soutenu ou faire une randonnée de quinze heures pour perdre les kilos pris.

Bien-sûr il ne s’agit que d’une indication qui doit être affinée en fonction de chaque personne comme le souligne Amanda Daley, professeure de médecine comportementale à l’École des sciences du sport, de l’exercice et de la santé de l’université de Loughborough, au Royaume-Uni : "La quantité d’activité physique que vous devrez faire pour brûler votre dîner dépendra également de nombreux facteurs tels que l’âge, le sexe et le poids".

VIDÉO - Champagne et jogging dans la neige : la recette du premier janvier à Iaroslavl en Russie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles