Élections régionales 2021: la "presque mort" du front républicain questionne LREM

·Journaliste politique
·2 min de lecture
Stéphane Séjourné photographié à Paris en novembre 2018 (illustration). (Photo: LUDOVIC MARIN via AFP)
Stéphane Séjourné photographié à Paris en novembre 2018 (illustration). (Photo: LUDOVIC MARIN via AFP)

POLITIQUE - Comment faire quand l’angle d’attaque s’avère inopérant? C’est la question qui se pose à La République en Marche en amont des élections régionales, où la stratégie prisée par le parti présidentiel se heurte à un mur de taille: la fragilisation du “front républicain” face au Rassemblement national. Ce mercredi 2 juin, Stéphane Séjourné, eurodéputé LREM et proche d’Emmanuel Macron, en a fait l’amer constat au micro de France inter.

“Je ne vais pas dire que le front républicain est mort, mais presque”, a admis ce conseiller du chef de l’État, constatant que ce qui avait été fait lors des élections régionales de 2015, notamment dans les Hauts-de-France et en Paca, n’avait pas permis de faire reculer le parti d’extrême droite. “Aujourd’hui, en 2021, on voit que les scores du Rassemblement national n’ont pas changé par rapport à 2015. Donc l’efficacité, y compris électorale, de ce dispositif pour faire face au RN doit être remise en question”, juge Stéphane Séjourné.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Une analyse qui colle aux résultats du sondage YouGov réalisé pour Le HuffPost. Ce dernier montre que l’automaticité du “front républicain” au second tour n’a plus la préférence des Français qui, même en cas de triangulaire, placent en pole position le maintien de la liste de gauche en dépit du risque d’une victoire RN. La lecture de Stéphane Séjourné est également à mettre en perspective avec plusieurs sondages prédisant un report des voix de droite vers le RN plus important que ce qui avait été mesur&eac...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles