Elections régionales : l'abstention atteint des records au premier tour

·1 min de lecture

C'est une abstention inédite pour un premier tour des élections régionales. Plus de deux électeurs sur trois ont choisi de ne pas se rendre aux urnes, dimanche. L'abstention s'élèverait à 66,5%, selon un sondage Ipsos/Sopra Steria pour France Télévisions, Radio France et la Chaîne parlementaire. Elle serait légèrement plus forte, à 68%, selon Opinionway pour CNews et Ifop Fiducial pour TF1 et LCI. Elle s'élèverait même à 68,5% selon Elabe pour BFMTV/RMC. De son côté, l'institut Harris pour M6 estime la participation à 31,4%.

Un tendance lourde ces dernières années

Quelque 48 millions de Français étaient appelés aux urnes pour élire leurs conseillers régionaux et départementaux pour les six prochaines années. Mais jamais ils ne les ont autant boudé que depuis le référendum sur le quinquennat le 24 septembre 2000, le record absolu d'abstention sous la Ve République avec 69,8%. Hors référendum, les pires scrutins, en termes de mobilisation électorale, étaient jusqu'à présent les élections européennes de 2009 (59,37%) et le 2e tour des élections municipales de juin 2020 (58,6%).

Pour un premier tour des élections régionales, c'est évidemment une abstention inédite, bien au-dessus des 50,09% du scrutin de 2015 et surtout du précédent pic de 2010 (53,67%). Pour les élections départementales, le précédent record d'abstention remontait au 1er tour de 2011 (55,68%). Ce nouveau désaveu amplifie une tendance lourde des dernières d...

Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles