Élections municipales en Géorgie: les deux grandes formations politiques revendiquent la victoire

·2 min de lecture

Les Géorgiens élisaient leurs maires et conseils municipaux ce samedi 2 octobre. Les bureaux de vote ont fermé à 20h, heure locale, dans cette ancienne république soviétique de 3,7 millions d’habitants.
Aucun résultat officiel n’est encore connu, mais les deux grandes formations annoncent leur victoire, sondages à l’appui. Cette confrontation par sondages interposés reflète la polarisation du paysage politique géorgien de ces dernières années.

Avec notre correspondant à Tbilissi, Régis Genté

Les bureaux de vote à peine fermés, les principales formations politiques géorgiennes criaient haut et fort leur victoire. C’était là un nouveau signe de l’extrême défiance qui règne dans la politique de la petite république du Caucase du Sud.

Premier à parler, le chef du gouvernement Irakli Garibachvili annonçait une victoire large dans chaque municipalité pour le « Rêve géorgien », le parti de l’oligarque Bidzina Ivanichvili.

Peu après 20h, chaque formation publiait ses sondages faits à la sortie des bureaux de vote, de façon très aléatoire, a pu constater RFI et selon plusieurs témoignages.

À lire aussi : Géorgie: le retour de Saakachvili ajoute de la confusion à une situation tendue pour Jean Radvanyi (Inalco)

Guerre des sondages pour la mairie de Tbilissi

Pour la capitale Tbilissi, le parti au pouvoir annonce une victoire au premier tour du maire sortant, l’ancienne star du football européen Kahka Kaladzé. Il l'emporterait avec 51% des suffrages, contre 34% pour Nika Mélia, du Mouvement National Uni, le principal parti d’opposition. Or ce dernier brandit un autre sondage, plaçant Mélia en tête avec 40,8% des voix.

Voilà qui pourrait tendre un peu plus la situation en Géorgie, après un scrutin qui s’est pourtant déroulé dans le calme.

À lire également : Géorgie: l'UE paie la caution pour la libération de l'opposant Nika Melia

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles