Elections municipales au Nicaragua: un scrutin de nouveau verrouillé, la répression continue

AP

Au Nicaragua, se tenaient ce dimanche 6 novembre des élections municipales. Un scrutin dont l'issue est sans surprise étant donné le contrôle exercé par le président Daniel Ortega et ses soutiens sur le pays. Un pays verrouillé.

C’était il y a un an presque jour pour jour. Le président nicaraguayen Daniel Ortega était réélu pour un quatrième mandat consécutif lors d'un scrutin sans enjeu. Il avait gagné avec 75% des voix, après avoir emprisonné la plupart de ses concurrents.

Pour ces municipales, les 3,7 millions d’électeurs devront renouveler les 153 conseils municipaux. L’opposition n’a pas eu les mains libres dans le pays pour faire campagne. Sur les 153 municipalités, 141 sont déjà dirigées par le parti du président. Au mois de juillet, Daniel Ortega a démis de leurs fonctions cinq conseils municipaux qui ne lui étaient pas acquis. Il les a ensuite donnés à son propre parti.

Une coalition, appelée Nicaragua Unida Triunfa, s'est formée autour du parti présidentiel.

À lire aussi : Le Nicaragua multiplie les coups de force contre les pays occidentaux et s’isole un peu plus


Lire la suite sur RFI