Elections municipales à Marseille : Le Printemps marseillais peut-il remporter la mairie ? « Une décision qui appartient à Samia Ghali »

Adrien Max

TROISIEME TOUR - Malgré sa large victoire dimanche en termes de voix, le Printemps marseillais n’a pas remporté la majorité absolue au conseil municipal de Marseille : Michèle Rubirola doit trouver des voix pour devenir maire

Une large victoire en termes de voix, mais pas de majorité absolue au conseil municipal. C’est le paradoxe des résultats de l’élection municipale de Marseille, dimanche, avec la victoire de Michèle Rubirola, du Printemps marseillais avec 38,28 %, contre 30,75 % pour Martine Vassal (Les Républicains). L'écart est de plus de 13.000 voix d’avance.

Mais avec le découpage par secteurs, ces 13.000 voix d’avance ne se concrétisent que par une avance de trois conseillers municipaux, 42 pour Michèle Rubirola, contre 39 pour Martine Vassal, quand la majorité absolue requiert 51 sièges.

« Ceux qui font croire que Samia Ghali va s’allier avec Vassal la salissent »

La clé pour que le Printemps marseillais remporte la mairie réside dans le vote des conseillers municipaux de Samia Ghali. La sénatrice ex-PS des quartiers Nord a remporté son secteur, devant le Printemps marseillais, et a acquis huit conseillers municipaux. Mais elle reste pour le moment silencieuse sur le choix qu’elle et ses conseillers municipaux feront samedi, lors du vote(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Elections municipales 2020 à Bordeaux : La droite est-elle « prête à tout » pour sauver la cogestion à la métropole ?
Résultats des municipales dans le Nord : Âge, parité, renouvellement… quel est le bilan des élections ?
Résultats des municipales : « Une avancée significative est en marche » pour la féminisation de la politique selon Mérabha Benchikh
Municipales 2020 à Marseille : Martine Vassal va-t-elle se faire doubler sur sa droite ?
Résultat des municipales en Haute-Garonne : Battu de 48 voix à Tournefeuille, le centriste Laurent Soulié dépose un recours