Elections législatives : Netanyahou drague les Arabes Israéliens

·1 min de lecture

Après les avoir longtemps stigmatisés, le Premier ministre israélien est aujourd'hui en pleine campagne de séduction auprès des Arabes d'Israël. Objectif: attirer l'électorat qui représente un cinquième de la population et grâce à eux... sauver sa peau.

La scène relève presque de la politique-fiction : Benjamin Netanyahou en train de féliciter un Arabe israélien masqué assis sur une chaise brandissant une petite pancarte sur laquelle est inscrit : " le millionième vacciné ". En l’espace de quelques jours, le Premier ministre s’est ainsi fait filmer et photographier dans deux dispensaires des villes arabes de Tira et Umm el Fahem. Objectif : lancer sa campagne de séduction pour les législatives du 23 mars auprès d‘une communauté qui regroupe un cinquième de la population en utilisant les vaccins contre la Covid comme argument massue, histoire de se présenter comme le meilleur défenseur de la population arabe.Pour Ahmed Tibi, un député arabe sortant d’opposition " il ne manquerait plus que Netanyahou se présente en jalabiya et se fasse appeler Abou Yair ", le père de Yaïr, le nom d’un de ses fils. Cette cour assidue détonne plus que lors des précédenotes élections, Benjamin Netanyahou n’a cessé d’attiser la peur de la majorité juive du pays en dénonçant la population arabe qui aurait élu des députés membres une cinquième colonne complice des " terroristes du Hamas ".Intégrer des candidats arabesDes activistes du Likoud, le parti de Benjamin Netanyahou, avaient même...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

L'élection de Biden, une occasion de normaliser les relations avec la Corée du Nord

Élections sénatoriales : comment Trump pourrait saboter les chances du parti républicain

L’élection de Biden comme retour triomphal du soft power américain ?

France, États-Unis : l’élection américaine, un avant-goût de 2022 ?

"Avec l'élection de Biden, la classe dirigeante américaine retrouve sa possession"