Mis en cause, le Premier minisre maltais convoque des élections

Le Premier ministre maltais (photo) a annoncé lundi son intention de convoquer des élections législatives anticipées pour le 3 juin, soit un an avant la fin prévue de son mandat. /Photo prise le 31 mars 2017/REUTERS/Darrin Zammit

LA VALETTE (Reuters) - Le Premier ministre maltais, Joseph Muscat, a annoncé lundi son intention de convoquer des élections législatives anticipées pour le 3 juin, soit un an avant la fin prévue de son mandat.

Il a expliqué cette décision par un souci de transparence à la suite d'accusations relayées par un blogueur de renom portant sur de supposés contrats d'affaires délictueux de sa femme.

"Tout le monde est au courant des attaques de ces derniers jours contre moi et contre ma famille. Je n'ai rien à craindre parce que la vérité est de mon côté", a-t-il déclaré lors d'un rassemblement de sa formation politique, le Parti travailliste.

"Mon devoir cependant n'est pas juste de me protéger mais aussi de protéger mon pays, et je ne peux tolérer une situation qui mènerait à la perte d'emplois à cause de l'incertitude", a-t-il ajouté. "Nous ne pouvons pas permettre que l'incertitude ralentisse le rythme du miracle économique de Malte".

La croissance économique de l'île a été supérieure à 3,5% ces dernières années, avec un faible taux de chômage.

Joseph Muscat a précisé qu'il demanderait dans la journée au président de la République de dissoudre le Parlement "en vue d'organiser des élections générales le dimanche 3 juin".

Malte, plus petit pays de l'Union européenne, en occupe actuellement la présidence tournante.

(Chris Scicluna, Gilles Trequesser pour le service français)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages