Élections en Inde : le Premier ministre Modi vers la victoire, un de ses rivaux retourne en prison

Alors que Narendra Modi est en passe de remporter haut la main les élections qui se sont achevées samedi en Inde, Arvind Kejriwal, l'un des principaux opposants du Premier ministre, est retourné en prison dimanche. Il promet de combattre la "dictature" du pouvoir.

Le président Narendra Modi vers une large victoire en Inde ? Alors que les résultats du scrutin, le plus grand de l'Histoire avec 968 millions d'électeurs, sont attendus mardi, un sondage sortie des urnes diffusé samedi 1er juin, à l'issue de six semaines de vote, laisse peu de doute quant à la réélection du dirigeant nationaliste hindou de 73 ans.

Arvind Kejriwal, ministre en chef de Delhi, fait partie des dirigeants de la coalition d'opposition qui espéraient évincer du pouvoir le Premier ministre après deux mandats successifs.

Il avait été placé en détention en mars dans le cadre d'une enquête pour corruption mais a toujours clamé son innocence. Son arrestation, un mois avant le début des élections générales, avait été qualifiée par ses partisans de "conspiration politique" orchestrée par le parti au pouvoir, le Bharatiya Janata Party (BJP).

Il a ensuite été incarcéré, a déclaré à l'AFP un porte-parole de son parti.


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
En Inde, fin des élections générales après six semaines de vote
"Un discours odieux, mais sans surprise" : les musulmans indiens ciblés par la campagne de Modi
Quand Bollywood danse et chante pour Narendra Modi avant les élections en Inde