Elections générales en Malaisie: le vétéran Mahathir Mohamad de nouveau sur les rangs

AP - Vincent Thian

La Malaisie est entrée en période électorale. Quatre blocs politiques commencent à s’affronter pour remporter une majorité au Parlement et le poste du Premier Ministre, lors d'élections générales anticipées, le 19 novembre prochain. Les prétendants au poste de chef d’État sont tous des personnages récurrents de la vie politique du pays, depuis souvent plusieurs décennies. Mahathir Mohamad est l’un d’eux. Du haut de ses 97 ans, cet ancien Premier ministre tente une nouvelle fois sa chance.

avec notre correspondante à Kuala Lumpur, Gabrielle Maréchaux

C’est un homme dont le nom ne cesse de surgir dans la vie politique malaisienne depuis l’indépendance. D’abord en étant l’auteur d’un livre, Le Dilemme malais, qui a dessiné les contours de la politique de discrimination positive envers l’ethnie malaise, toujours en vigueur dans le pays.

Au pouvoir de 1981 à 2003, Mahathir dirige ensuite la Malaisie en faisant des choix politiques aux antipodes des recommandations du FMI alors que l’Asie du Sud-Est traversait une crise financière. Et si son vice-Premier ministre Anwar Ibrahim reste alors sceptique de cette approche, il n’aura guère la possibilité de contester trop longtemps les choix de Mahathir car il se retrouve derrière les barreaux pour corruption et sodomie.

Mahathir amorce ensuite une politique de grands travaux dans le pays, avec par exemple la construction des tours Petronas, devenues un symbole de la Malaisie moderne.


Lire la suite sur RFI