Elections générales en Malaisie: l'abaissement de l'âge du vote à 18 ans changera-t-il la donne?

AP - JohnShen Lee

La Malaisie est entrée en période électorale pour renouveler son parlement et son Premier Ministre. Et si jusque-là, la Malaisie faisait partie des très rares pays à n’autoriser le vote qu’à partir de 21 ans. Désormais, les citoyens pourront voter dès 18 ans.

de notre correspondante à Kuala Lumpur,

Ces jeunes suscitent la convoitise des différents partis, mais aussi beaucoup de questionnements, car il reste difficile de savoir comment ils se positionneront politiquement.

Car la Malaisie reste un pays très divisé, notamment par les différentes ethnies et religions du pays. L’une des inconnues de ce scrutin est donc de savoir si la jeunesse est aussi morcelée que la société, ou bien, si elle a des intérêts et idéaux qui lui sont propres et qui apparaîtront dans son vote.

« Tous les partis se sont empressés de rajeunir leur candidat. Le plus jeune a moins de trente ans, et c’est quelque chose que l’on ne voyait pas avant que l’âge du vote soit abaissé, explique James Chin, chercheur en Sciences politiques. Mais on a en fait assez peu d’idée précise du vote des jeunes. Vu qu’il n’y a aucun précédent, on ne sait pas vers quel parti les jeunes se tourneront. Et puis, les jeunes sont, eux aussi, très influencés en fonction de leur ethnie, mais surtout de leur religion, avec d’un côté les musulmans et de l’autre les non-musulmans. »

Classe politique vieillissante

Et ce manque de renouvellement d’une classe politique vieillissante, souvent épinglée par le passé dans divers scandales de trahison politique ou affaires de corruption, ne joue pas nécessairement en faveur d’un grand engagement des citoyens malaisiens à l’approche de l’élection.


Lire la suite sur RFI