Élections européennes : "Soit on se met la tête dans le sable, soit on nomme le danger et on s'y confronte", dit Nathalie Loiseau

franceinfo
La candidate de la liste LREM au scrutin du 26 mai a affirmé, jeudi sur franceinfo, que l'Europe était "à un moment historique, avec des choix historiques à faire".

Face à la "montée des extrémistes, de l'intolérance, du racisme, de l'homophobie et de l'autoritarisme", "soit on se met la tête dans le sable, soit on nomme le danger et on s'y confronte", a assuré Nathalie Loiseau, jeudi 23 mai sur franceinfo. La candidate de la liste LREM aux élections européennes était l'une des invités d'une matinée de débats organisés par franceinfo à la Maison de la Radio.

franceinfo : Que pensez-vous de la campagne des européennes ? Emmanuel Macron a-t-il braqué les électeurs ?

Nathalie Loiseau : Depuis trop longtemps, on dit aux Français que l'élection européenne ne compte pas et que le Parlement européen ne pèse pas. Ce n'est pas vrai. On est à un moment historique, avec des choix historiques à faire. Il n'y a pas une minute à perdre pour s'unir en matière d'écologie et de progrès technologique face à des concurrents qui ne nous veulent pas du bien. Emmanuel Macron a nommé une réalité que beaucoup ne voulaient pas voir et contre laquelle beaucoup ne sont pas assez mobilisés. Cette réalité existe partout en Europe. Cette montée des extrémistes, de l'intolérance, du racisme, de l'homophobie, de l'autoritarisme, est une réalité. Soit on se met la tête dans le sable, soit on nomme le (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi