Elections européennes : "La gauche existe encore dans ce pays", se réjouit Raphaël Glucksmann

franceinfo
L'eurodéputé PS-Place publique a estimé lundi sur franceinfo que "c'est à tous de reconstruire la gauche" après les élections européennes de dimanche.

"Je ne m'arrêterai pas tant que le drapeau de la gauche ne sera pas relevé." C'est un Raphaël Glucksmann déterminé qui a affirmé sa motivation sur franceinfo, lundi 27 mai, après avoir récolté 6,19% des suffrages aux élections européennes de dimanche. "Le message, c'est que la gauche existe encore dans ce pays", a-t-il assuré. La tête de liste PS-Place Publique a estimé que le projet qu'il portait avait réussi à s'affranchir du duel entre La République en marche et le Rassemblement national. "On a cherché à enfermer les Françaises et les Français dans un face-à-face entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen. Or, en réalité, il y a une gauche dans ce pays."

>> Résultats, réactions : suivez les dernières informations au lendemain des élections européennes

"Le PS renaît", assure Raphaël Glucksmann. "Quand vous prenez les élections présidentielles, Benoît Hamon était soutenu par le Parti socialiste et les écologistes. Tout ça ensemble faisait 6%. Aujourd'hui, toutes ces forces mises ensemble font plus que 20%. Il y a donc une renaissance de la gauche."

Rassembler la gauche, l'affaire de tous

Celui qui a terminé en sixième position du scrutin appelle désormais au rassemblement de la gauche : "La responsabilité qui est la nôtre, maintenant, c'est de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi