Européennes 2024 : Macron fait-il référence à la série « La Fièvre » ?

SERIE PROPHÉTIQUE - La série « La Fièvre », créée par Éric Benzekri (« Baron noir ») et diffusée fin mars, décrit un pays au bord de la guerre civile où l’extrême droite tire bénéfice des fragilités de la société

« Oui, l’extrême droite, c’est à la fois l’appauvrissement des Français et le déclassement de notre pays », a affirmé Emmanuel Macron ce dimanche après la victoire écrasante du Rassemblement national (RN) aux élections européennes 2024. Le chef de l’Etat a annoncé la dissolution de l’Assemblée nationale et convoqué des élections législatives le 30 juin et le 7 juillet.

« A cette situation s’ajoute une fièvre qui s’est emparée ces dernières années du débat public et parlementaire dans notre pays », a-t-il pointé dans une allocution télévisée après l’annonce des résultats. Difficile de ne pas penser à La Fièvre, brillante série créée par Éric Benzekri diffusée sur Canal+, qui analyse de façon implacable les dangers de la polarisation idéologique.

« Les pouvoirs divinatoires de la fiction »

« Macron qui parle de "fièvre" avant d’annoncer la dissolution, ce serait une validation des pouvoirs divinatoires de la fiction ? Je pense bien à La Fièvre d’Éric Benzekri, qui nous a (un peu) préparés au cataclysme. Je voudrais connaître la saison 2 », écrit Olivier Joyard, documentariste et journaliste séries pour Les Inrocks, sur X.

Dans la série, la diabolique Marie Kinsky (Ana(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Elections européennes 2024 : Ce qu’il faut retenir du discours d’Emmanuel Macron sur l’Europe
Européennes 2024 : Grand vainqueur, Bardella demande à Macron « de nouvelles élections législatives »
Elections européennes 2024 : On a revu le discours de Macron à la Sorbonne en 2017 (et voilà ce qu’il disait)