Elections en Catalogne: Carles Puigdemont, quel que soit le résultat « faiseur de roi à Barcelone et à Madrid»

Les Catalans sont appelés aux urnes ce dimanche 12 mai pour élire leurs députés. Pour la première fois depuis 2010, les indépendantistes sont en difficulté. Les forces en présence, décryptage avec Benoît Pellistrandi historien spécialiste de l'Espagne contemporaine.

Les électeurs de cette riche région sont appelés à élire les 135 députés de leur parlement régional.

Le parti socialiste reprend sa place, nous explique Benoît Pellistrandi, historien spécialiste de l'Espagne contemporaine. Pedro Sánchez, le chef du gouvernement espagnol, a refait surface en Catalogne début mai, lors d'un meeting de la campagne catalane.

À lire aussiEspagne: en Catalogne, l'indépendance ne semble plus une priorité

Des indépendantistes à l'extrême droite aussi

Autre nouveauté, l'apparition d'un parti indépendantiste catalan d'extrême droite, Aliança Catalana, qui peut concurrencer Vox, le parti d'extrême droite anti indépendantiste.

Quel que soit le résultat de ces élections, leur leader Carles Puigdemont gardera son pouvoir au niveau national, assure Benoît Pellistrandi.


Lire la suite sur RFI