Election présidentielle : Nathalie Arthaud recueille 0,7% des voix, selon une estimation Ipsos/Sopra Steria

franceinfo
Election présidentielle : Nathalie Arthaud recueille 0,7% des voix, selon une estimation Ipsos/Sopra Steria

Elle voulait "faire entendre le camp des travailleurs" dans la course à l'Elysée. Après avoir succédé à Arlette Laguiller en 2012, Nathalie Arthaud s'est engagée dans sa deuxième campagne pour l'élection présidentielle. Franceinfo vous résume ce qu'il faut retenir du résultat obtenu par la candidate de Lutte ouvrière, dimanche 23 avril, selon une estimation Ipsos/Sopra Steria pour France Télévisions et Radio France*.

>> Résultats, réactions… Suivez la soirée en direct sur franceinfo

Son score

La candidate de Lutte ouvrière a recueilli 0,7% des votes au premier tour de l'élection présidentielle. C'est un peu mieux qu'il y a cinq ans. En 2012, elle avait recueilli 0,56% des suffrages.

Son objectif initial

Fidèle à la ligne historique de Lutte ouvrière, l'objectif de Nathalie Arthaud était de proposer un programme très offensif contre le patronat et les classes dirigeantes : interdiction des licenciements, transparence totale des comptes des entreprises, partage du travail, augmentation des salaires de 300 euros et, même, expropriation des banques.

Concernant le score, l'idée était de faire mieux qu'en 2012. Elle avait alors recueilli 0,56% des voix. Elle parvient donc à surpasser de peu ce résultat. En revanche, elle est encore loin du record de l'emblématique Arlette Laguiller, candidate à six présidentielles entre 1974 et 2007. Il s'agissait de la deuxième participation de Nathalie Arthaud à ce scrutin.

Sa réaction

Nathalie Arthaud a dénoncé la qualification pour le second tour d'Emmanuel Macron, "serviteur de la grande bourgeoisie" et de Marine Le Pen, "figure de proue de l'extrême droite". "Les travailleurs conscients doivent rejeter le vote pour Marine Le Pen", a-t-elle ajouté.

Ce qu'elle va faire pour le second tour

Nathalie Arthaud a annoncé intention de voter blanc au second tour, "en rejetant le FN mais sans croire que Emmanuel Macron est un barrage". (...) Lire la suite sur Francetv info

EN IMAGES. "Gâchis", "fiasco", "naufrage"... Après la défaite, François Fillon flingué par les siens
EN IMAGES. Présidentielle : d'improbables bulletins de vote découverts lors du dépouillement
RECIT FRANCEINFO. Présidentielle : comment Jean-Luc Mélenchon a (presque) réussi son pari
De Cécile Duflot à Christian Estrosi... Ils appellent à voter Emmanuel Macron au second tour
Présidentielle : avec plus de 6,9 millions de voix, Marine Le Pen dépasse le record historique de suffrages du Front national

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages