Election présidentielle américaine : le fol espoir des démocrates... remporter le Texas

·2 min de lecture

À une semaine de l'élection présidentielle, les démocrates espèrent remporter le Texas, pourtant un bastion républicain.

Le Texas sera-t-il la surprise de l'élection de novembre 2020? Kamala Harris se rendra vendredi dans le «lone star state», à quatre jours du scrutin. Le but : convaincre les électeurs indécis de ce bastion républicain qui, selon les derniers sondages, a une petite chance de vaciller et tomber dans l'escarcelle des démocrates, alors que le Texas n'a pas voté pour un candidat démocrate depuis... 1976. En 2016, Donald Trump avait remporté l'État avec 9 points d'avance mais, d'après FiveThirtyEight, il est au coude à coude avec Joe Biden qui, il y a quelques jours encore, avait jusqu'à 3 points d'avance dans certaines études d'opinion. «Les démocrates ont traditionnellement échoué à investir au Texas, malgré le poids de ce trophée, car ils pensaient que la porte était close aux candidats démocrates à la présidentielle. Mais, comme pour beaucoup de choses en 2020, cette année est différente : Biden a un pied dans la porte et doit l'enfoncer pour achever cette élection», ont plaidé Beto O'Rourke et Tory Gavito, ancien candidat à la primaire démocrate et stratège politique, dans le «Washington Post». Preuve qu'ils sont porteurs d'une parole entendue : les démocrates ont dépensé 6,2 millions de dollars en publicités télévisées au Texas début octobre, un record pour un candidat démocrate, précise «USA Today».

Quelques frémissements dans les élections de 2018

Outre les 38 grands électeurs du Texas en jeu dans le cadre de la présidentielle, d'autres scrutins intéressent les démocrates : deux ans après que Beto O'Rourke a manqué de peu la victoire face au républicain sortant Ted Cruz, John Cornyn a de l'avance sur sa concurrente démocrate M.J. Hegar pour l'autre poste de sénateur du Texas, qui est en jeu cette année. Mais les 7(...)


Lire la suite sur Paris Match