Election américaine : "Le vote par anticipation a tout brouillé" et est "antidémocratique", estime un historien spécialiste des Etats-Unis

franceinfo
·1 min de lecture

André Kaspi, historien, professeur émérite à la Sorbonne et spécialiste des questions relatives aux États-Unis, a estimé vendredi 6 novembre sur franceinfo que le vote par correspondance était une erreur "commise par la démocratie américaine". "C'est un vote antidémocratique", a-t-il jugé. Le scrutin de l'élection présidentielle américaine est très serré entre Donald Trump et Joe Biden avec seulement quelques milliers de voix de différence dans certains États. Le vote par anticipation "a tout brouillé parce que c'est un vote plus lent", a expliqué l’historien. "Cette affaire va durer encore un mois", selon André Kaspi.

>> Suivez en direct le décompte des voix de l'élection américaine et les réactions.

franceinfo : Combien de temps le pays et les institutions peuvent-ils supporter cette situation ?

André Kaspi : Si je rappelle ce qui s'est passé en 2000, où la situation était certainement moins chaotique, ça veut dire que toute cette affaire va durer encore un mois parce qu'il y a une date limite. Le 8 décembre, il faut que les États donnent les résultats qu'ils ont obtenus. D’ici là, il pourra avoir des comptes, des recomptes, des recours. Il se trouve que la différence entre les deux candidats est minime. Très souvent, c'est moins de 1%. Et moins d'un 1%, cela veut dire que c'est quelques milliers de voix, mais pas plus. Quelques milliers de voix sur un total de plusieurs (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi