Election américaine : "On s'est laissés porter par la vague de sondages qui étaient si optimistes" pour Joe Biden, reconnaît un journaliste new-yorkais

franceinfo
·1 min de lecture

"On veut encore croire en la chance de Joe Biden mais les New-Yorkais sont quand même un peu biaisés et pas très objectifs", estime sur franceinfo Claude Grunitzky, journaliste franco-américain, directeur de True Africa alors que le duel entre le républicain Donald Trump et le candidat démocrate s'avère plus serré que ne le disaient les sondages. Donald Trump conteste déjà les résultats alors que les dépouillements se poursuivent mercredi 4 novembre.

>> Election américaine : suivez les résultats Etat par Etat dans notre direct

"Ici, on est est un peu dans une bulle. C'est vrai qu'on s'est laissé porter par la vague de sondages qui étaient si optimistes et que l'on croyait tous au raz-de-marée, reconnaît Claude Grunitzky. Mais après l'expérience de 2016, on est plutôt aguerris. On s'est dit hier [mardi 3 novembre], vers 21 heures, que ça n'allait pas être si facile que cela", admet le journaliste, qui rappelle que Donald Trump est plutôt impopulaire dans la ville où il a construit sa fortune. "Les New-Yorkais le connaissent. Ils savent qu'il a laissé pas mal d'ardoises dans la ville. Qu'il ne payait pas ses impôts".

"Un récit de violences" contre Black Lives Matter

Mais pour le journaliste (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi