Election américaine : que se passe-t-il si le président élu meurt avant son investiture ?

Benoît Zagdoun
·1 min de lecture

Que se passe-t-il si le président élu meurt avant son investiture ? La question est revenue avec insistance dans le live de franceinfo, samedi 7 novembre, alors que Joe Biden devenait, à bientôt 78 ans, le candidat le plus âgé à être désigné vainqueur d'une élection présidentielle américaine.

La tragique éventualité de la disparition d'un président avant sa prise de fonction est évidemment prévue par la législation américaine. Mais ce cas de figure ne s'étant jamais produit, l'issue reste incertaine. Voici les différents scénarios envisageables.

>> Suivez en direct les réactions et les analyses après la victoire de Joe Biden à l'élection présidentielle américaine

Si le vainqueur meurt avant le vote des grands électeurs

Aux Etats-Unis, le président n'est pas élu au suffrage universel direct, mais indirect. En votant le 3 novembre, les électeurs de chaque Etat ont désigné des grands électeurs qui éliront le chef de l'Etat, un mois plus tard. Ce vote du collège électoral doit se tenir le 14 décembre.

Si le vainqueur meurt avant le vote des grands électeurs, son parti a le droit de nommer un candidat de substitution, indique une analyse de la Librairie du Congrès*. Il est (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi