Election américaine : "Ce n'est pas parce qu'il y a des recours qu'ils ont des chances de prospérer", estime un avocat

franceinfo
·1 min de lecture

"Le candidat Donald Trump a parfaitement le droit de faire ses recours. C'est son droit le plus simple" a indiqué samedi 7 novembre sur franceinfo Jean-Claude Beaujour, avocat international et vice-président de l’association France-Amériques, après la confirmation du camp Trump d'introduire des recours notamment en Pennsylvanie pour contester l'élection de Joe Biden en tant que 46e président des Etats-Unis.

>> DIRECT. Élection américaine : Joe Biden va s'exprimer pour la première fois comme président élu cette nuit

Pour l'avocat international, "ce n'est pas parce qu'il y a des recours qu'ils ont des chances de prospérer", d'autant plus que "les recours doivent être purgés avant le 8 décembre, parce que après cette date, le collège électoral se réunira et l'ensemble des grands électeurs désigneront en principe le 14 décembre le président élu et par la suite, il sera confirmé par le Congrès à partir de début janvier".

"Donc, on voit bien que les recours sont limités dans le temps. Après, est-ce qu'ils ont des chances de prospérer ? Ce sont les juges qui apprécieront deux choses : tout d'abord, est-ce qu'il y a matérialité des faits invoqués qui (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi