Election américaine : "Le décompte se fait lentement et produit ce phénomène de mirage rouge, mirage républicain", analyse un spécialiste des Etats-Unis

franceinfo
·1 min de lecture

Jeudi 5 novembre au matin, le candidat démocrate Joe Biden comptait 264 grands électeurs contre 214 pour Donald Trump. Pour remporter l'élection présidentielle américaine, le gagnant doit totaliser au moins 270 grands électeurs sur 538. "Quand on aura compté tous les bulletins, la victoire de Biden, même si elle est étroite, sera difficilement contestable", a avancé jeudi 5 novembre sur franceinfo Simon Grivet, maître de conférences en histoire et civilisation des États-Unis à l’université de Lille. "Le décompte se fait lentement et produit ce phénomène de mirage rouge, mirage républicain. On croit que les Républicains ont gagné mais quand on compte tous les bulletins ce n'est pas le cas", a estimé Simon Grivet.

>> CARTE. Suivez les résultats en direct.

franceinfo : Est-ce inhabituel de faire des recours ?

C'est classique, mais ce qui est nouveau, c'est la masse considérable de bulletins par courrier qui n'ont pas encore été comptés du fait de l'épidémie. C'est ça le paradoxe et l'ironie de l'histoire parce que dans beaucoup d'États ce sont des Républicains qui ont refusé que ces bulletins soient comptés en avance. Donc, le décompte se fait lentement et produit ce phénomène de mirage rouge, mirage Républicain. On croit que les Républicains ont gagné mais (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi