Election américaine : si la Cour suprême "dit que c'est Trump qui a gagné, c'est le chaos et la perte de légitimité de la Cour”, alerte la juriste Anne Deysine

franceinfo
·1 min de lecture

"On ne peut pas saisir la Cour suprême sans base juridique", a expliqué sur franceinfo mercredi 4 novembre la juriste et américaniste, professeure émérite à l’université Paris-Ouest Nanterre, Anne Deysine. Donald Trump a assuré vouloir saisir la Cour suprême pour qu'elle stoppe le décompte des votes de l'élection américaine. “Si les six conservateurs disent que c'est Trump qui a gagné, c'est le chaos dans le pays et c'est la perte de légitimité de la Cour. (…) Il suffit d'une petite étincelle et tout d'un coup, les partisans de Donald Trump vont considérer qu'on leur vole l'élection et nous ne savons pas ce qu'ils sont capables de faire avec leurs armes”, s’est inquiété la juriste alors qu’une bataille juridique s’annonce autour des résultats de l’élection présidentielle américaine.

>> CARTE. Suivez en direct les résultats État par État.

franceinfo : Donald Trump menace de saisir la Cour suprême. Il peut le faire ?

Anne Deysine : On ne peut pas saisir la Cour suprême sans base juridique. Le droit électoral, c'est un droit étatique, chaque État détermine ses règles du jeu. Le vote anticipé, le comptage des votes par correspondance, c'est du droit étatique. Donc, lorsqu'on a un recours, on saisit la juridiction de première instance étatique, le cas (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi