Election 2017: Les marchés soulagés d'avoir évité un second tour Le Pen-Mélenchon (et ça se voit)

Jean-Baptiste Duval

FINANCE - Deux europhobes au second tour, c'était peu probable mais suffisant pour inquiéter les marchés. Alors que les sondages donnaient les quatre premiers candidats dans un mouchoir de poche, la disparition de la crainte d'un duel Le Pen-Mélenchon a soulagé les marchés.

Sur les coups de 19 heures, en même temps que les premières estimations fiables annonçaient le duel Macron-Le Pen, le taux de change de l'euro a bondi face au dollar et à la livre sterling. La monnaie unique a connu une hausse instantanée de près de 2% face au dollar. La plus forte hausse en une journée depuis le mois de décembre.

Taux de change de l'euro face au dollar

Ce n'est pas la première fois que les marchés s'inquiétaient de la montée en puissance de Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon. Leurs pronostics de victoire ont influencé les taux d'emprunts français, surtout depuis l'élection surprise de Donald Trump.

D'ailleurs, la configuration actuelle du deuxième tour a permis à l'écart entre les taux des dettes française et allemande (celle de référence) de se resserrer brutalement. Il est au plus bas depuis janvier.



Lire aussi :

Le programme d'Emmanuel Macron à l'élection présidentielle 2017

Retrouvez l'essentiel du programme de Marine Le Pen

La participation finale oscille entre 78 et 81%

Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

Retrouvez-nous sur notre page Facebook

À voir également sur Le HuffPost:

Retrouvez cet article sur le Huffington Post



En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages