Elation Freedom - L'hypercar de près de 2000 ch

fr.info@motor1.com (Khalil Bouguerra)
·2 min de lecture
Elation Dogo 001
Elation Dogo 001

Elle espère faire de l'ombre aux hypercars de nouvelle génération.

Le marché des hypercars est en plein essor. Toutes les deux semaines, un nouveau modèle est présenté. Après la Hennessey Venom F5, un autre constructeur américain que vous ne connaissez sans doute pas révèle son nouveau produit.

Son nom, la Freedom. Elle a été révélée sous forme de rendus et il reste au constructeur beaucoup de chemin à parcourir avant de la commercialiser. Avec la Freedom, Elation Hypercars espère faire de l'ombre aux Lotus Evija, Rimac, C_Two et Pininfarina Battista.

Elation Dogo 001
Elation Dogo 001

Pour accélérer le processus, Elation affirme qu'il ne construira pas de maquette grandeur nature et qu'il concentrera ses efforts sur la conception d'un prototype parfaitement fonctionnel. Il a déjà un surnom, Dogo 001, en référence au Dogo Argentino (Dogue argentin) - une race de chien conçue en Argentine.

Nous ne verrons pas la voiture de série avant le début de l'année 2022. Elation espère la présenter au salon automobile de Genève 2022. Elation Hypercars prévoit de produire 25 exemplaires.

La variante à trois moteurs développera une puissance combinée de 1427 ch et un couple de 1440 Nm, tandis que la variante plus puissante, équipée d'un quatrième moteur électrique, portera la puissance totale à 1903 ch. Elle aura assez de puissance pour atteindre les 100 km/h en 1,8 seconde et atteindre une vitesse de pointe de 418 km/h.

Elation Dogo 001
Elation Dogo 001
Elation Dogo 001
Elation Dogo 001

Les deux versions de la Freedom seront dotées d'une transmission intégrale et d'une boîte de vitesses à deux rapports. Les moteurs électriques seront alimentés par une grosse batterie de 100 kWh ou un pack optionnel de 120 kWh, avec une autonomie de 644 km.

Si vous voulez une hypercar "à l'ancienne", Elation conçoit un modèle séparé de la collection Freedom Iconic qui abandonne le groupe motopropulseur électrique au profit d'un V10 de 5,2 litres produisant 750 ch. "Développé pour honorer l'histoire du moteur à combustion interne", ce modèle enverra la puissance aux deux essieux par le biais d'une transmission automatique à sept vitesses et à double embrayage S Tronic d'origine Audi.

La société ne dit pas si le V10 est le même moteur à aspiration naturelle utilisé par l'Audi R8 et la Lamborghini Huracan et nous ne savons pas non plus si le système de transmission intégrale est le Quattro. En termes de performances, cette version vise un sprint de 0 à 100 km/h en 2,5 secondes et une vitesse maximale de 386 km/h.

Curieusement, le modèle V10 démarre à 2,3 millions de dollars, alors que le modèle électrique est 300'000 dollars moins cher. Tout cela semble bien beau, mais l'histoire nous a appris à rester prudents lorsqu'une startup annonce qu'elle essaie d'être le prochain Pagani ou Koenigsegg...

Sur le même sujet


Source: Elation Hypercars