Eingleði : quel est ce concept islandais qui célèbre la joie d’être célibataire et l’amour de soi ?

Une femme dans son bain
Image Source / Getty Images/Image Source Une femme dans son bain

RELATIONS - Si votre célibat vous pèse, le concept de « Eingleði » pourrait bien vous intéresser. Derrière cet intitulé, un phénomène tout droit venu d’Islande et qui incite à embrasser... « la joie d’être célibataire ». Comme une manière de concilier santé mentale, rapport à l’autre et à soi et remise en question du couple tradi, en ce début d’année 2023.

Littéralement, « Eingleði » peut se traduire par « la joie d’être un ». À travers cette expression, on retrouve une invitation à profiter pleinement de sa tranquillité, de sa liberté et des possibilités que cette situation vous offre dans la vie. Une façon de réinterroger frontalement notre amour de soi, mais également notre relation au temps qui passe.

Comme l’énonce auprès de Stylist David Simonarson, le co-créateur de l’appli de rencontres Smitten, l’Islande met volontiers à l’honneur l’image d’une « solitude satisfaite » qui ne serait pas perçue négativement. Décomplexant et inspirant.

Profiter de sa liberté

En somme, le « Eingleði » propose une autre façon de voir les choses, et notamment, la solitude. En cela, cette « joie d’être une célibataire » est un remède à un phénomène nocif, le « single shaming » : la manière dont les célibataires, et plus encore les femmes, sont stigmatisées dans une société obsédée par le couple.

« Être célibataire vous donne la liberté de faire ce que vous voulez, que ce soit assis chez soi avec un bon livre ou sortir et socialiser avec les autres », développe encore David Simonarson. Il n’est pas rare que l’on demande aux femmes célibataires quand, au juste, elles comptent « se caser ». À tout cela, l’Urban Dictionnary, qui a intégré le terme, recommande fortement de répondre : « Non merci, je suis dans ma période Eingleði ». Malin.

Vous ne pouvez pas visionner ce contenu car :

  • Vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers en vous abonnant. Vous ne pourrez donc pas lire nos vidéos qui ont besoin de cookies tiers pour fonctionner.

  • Vous utilisez un bloqueur de publicité. Nous vous conseillons de le désactiver afin d’accéder à nos vidéos.

Si vous n'êtes dans aucun de ces deux cas, contactez-nous à aide@huffingtonpost.fr.

À voir également sur Le HuffPost :

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lire aussi