Ehpad : série de perquisitions dans des établissements d’Orpea

Ces investigations interviennent alors qu'Orpea est dans la tourmente depuis la publication du livre « Les Fossoyeurs ». - Credit:JULIEN DE ROSA / AFP

Des perquisitions ont été lancées, mardi 15 novembre, dans « plusieurs dizaines » d’Ehpad du groupe Orpea en France, qui doivent s’étaler « sur plusieurs jours ».

Plusieurs perquisitions ont été lancées mardi matin dans des établissements du groupe privé Orpea, dans le cadre de l'enquête préliminaire pour « maltraitance institutionnelle », a indiqué le parquet de Nanterre, confirmant une information de Mediapart. Ces perquisitions, menées « dans toute la France », ont commencé mardi matin et doivent s'étaler « sur plusieurs jours », a précisé une source proche du dossier à l'AFP, les gendarmes de l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique (OCLAESP) visant un total de « plusieurs dizaines d'établissements » d'Orpea.

En juin déjà, le siège du groupe et des directions régionales avaient fait l'objet de perquisitions dans le cadre de la même enquête pour « maltraitance institutionnelle », mais aussi d'une autre, ouverte pour infractions financières. L'exploitation de cette perquisition de juin est toujours en cours. Contacté par l'AFP, Orpea a assuré être « mobilisé pour apporter son soutien aux enquêtes en cours ».

Un livre-enquête au cœur des révélations

Orpea, présent dans 23 pays et qui gère plus de 350 établissements en France, est dans la tourmente depuis la parution, en janvier, du livre-enquête Les Fossoyeurs, écrit par le journaliste Victor Castanet. Le journaliste y dénonce une maltraitance des résidents, un usage abusif des fonds publics et des manquements dans la gestion du personnel. À l'issue de deux enquêtes administratives, le gouvernement avait fait un signaleme [...]

Lire la suite

VIDÉO - Élise Richard (Cessons de maltraiter nos vieux !) : "Certains ne sont douchés qu’une fois tous les 15 jours… voire moins"