Ehpad : 18 familles de résidents déposent 30 plaintes contre Korian

"Mise en danger de la vie d'autrui", "non-assistance à personne en danger" et "homicide involontaire" : 18 familles de résidents d'Ehpad du groupe Korian  ont annoncé le dépôt d'une trentaine de plaintes contre X. Le groupe privé est visé partout en France puisque les parquets de 12 régions différentes ont été saisis, comme à Aix-en-Provence, Bobigny, Bourges, Marseille ou encore Nantes. L'avocat qui représente Korian, Maître Daoud, confie au micro d'Europe 1 qu'il n'était pas au courant de ces plaintes.

>> Retrouvez Europe midi en replay et en podcast ici

"Nous les avons appris à la lecture du Parisien", explique l'avocat. "Ce sont des dossiers douloureux dans lesquels les familles n'ont pas accepté les explications qui avaient été données par Korian, à la suite d'une réclamation non pas pénale, mais d'une réclamation d'un membre de la famille", détaille-t-il. Auprès d'Europe 1, Maître Daoud assure que le groupe se tient à disposition de la justice pour répondre à toutes les questions nécessaires.

Le groupe "ignore tout du contenu des plaintes"

Korian  a rapidement réagi, affirmant dans un communiqué que l'avocate des parties civiles, Sarah Saldmann, n'avait "pas pris attache à aucun moment pour formaliser les réclamations de ses clients et ainsi faire valoir leurs intérêts". Le groupe "ignore tout du contenu de ces plaintes et ne peut donc faire aucun commentaire" et rappelle que "toutes les situations graves portées à (sa) connaissance sont traitées et systématiquem...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles